Screens de concours

Belle initiative que ce « Stunning Screenshots Challenge » organisé par Nerpson avec la complicité de l’autre membre du jury, expert de l’image, Purification. Le thème de cette première édition était « Réflections ». Juger des créations est toujours un exercice difficile car c’est souvent une question de goût personnel. Le thème et la « règle photoshop » ne rendaient pas les choses plus faciles. Avec une totale subjectivité, voici les 3 clichés qui ont attiré l’œil de la meuhbox. En plus du podium, 2 screens remarquables. Le classement officiel complet de cette édition est consultable dans le manialink « stunningscreenshots ».

Pour les couleurs, le cadrage parfait et l’ambiance festive : Woohoohi

wohoohi

Pour la composition de l’image et l’audace d’un pylône en premier plan : Hex4gon

Hex4gon

Pour la sobriété et l’atmosphère humide : Blueaura

blueaura

En bonus : une carosserie miroir (Tombuilder) et un moulin au bord de l’étang (Tipii).

tombuilder

tipiiVivement la prochaine édition.

 

Elévation

Si les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, l’escalier de Nerpson semble pourvoir nous emmener au paradis. Ce screen est la preuve que la simplicité est souvent plus efficace que la complexité. Je l’interprète aussi comme une invitation à nous élever, à continuer à progresser.

Stairs To Heaven_1280

C’est ce que font, marche après marche, les vidéastes. D’un coté AccelTM nous offre un retour dans Rally, de l’autre coté, dans Canyon, Lars exploite les possibilité des items en sortant du cadre. Dans les 2 cas, les caméras sont précises, la synchro soignée et l’ensemble beau et propre. Rally s’offre une nouvelle jeunesse dans les yeux d’Accel et Canyon prend de la hauteur avec Lars. Jusqu’au ciel. Là où votre serviteur avait déjà sévi avec cette curiosité qu’est l’atterrissage martien.

 

Vive les caricatures

Même si je ne suis pas sûr qu’il s’agit d’une caricature, la vidéo « Super Mariomania » de Bervt est géniale. Elle illustre parfaitement ce que je radote depuis des lustres : le vidéaste est au service de sa vidéo et non le contraire. Les amateurs de mouvements de caméras compliqués seront déçus. Simplicité, efficacité, originalité, ambiance, en quelques secondes tout est en place. Je suis fan.

En état de sidération suite aux tragiques événements de Charlie Hebdo et avec une carte graphique HS, la meuhbox a buggé, s’est figée. La communauté Maniaplanet a manifesté son soutien avec par exemple une soirée organisée par les Vioks, un message sur le site Maniapark ou encore dans le domaine des créations une image de Mr Lag et une video de Nerpson.
JesuisCharlie

Dans la lumière

La mode est aux feux d’artifices. Au propre, avec Purification et Nerpson, qui tout en lenteur et sentiments jouent la carte de la classe tranquille. A ce jeu là, Purification a encore une longueur d’avance grâce à son souci du détail et sa science des éclairages. Le Shootmania romantique filmé par Nepson pour Amandine offre une ballade sans artifices mais avec de jolis bouquets. Coté coups de canons, DaniXks nous réveillent avec, comme toujours, du rythme, une synchro parfaite et des idées. La créativité du bonhomme est décidément rafraîchissante. J’aime bien son coté fonceur. Pour finir sur la thématique de la lumière, voici un screen du productif iRaceR qui valorise bien le skin et la marque virtuelle créés par Xrayjay (voir sur Maniapark). Eclairé par le talent de sa communauté créative, la Maniaplanet est belle.

 

 

 

C’est beau une forêt la nuit

2 concours vidéos se déroulent en ce moment : le désormais classique Infernal Movie Contest dont ce sera la 6ème édition et un événement organisé par Nadeo pour fêter les 10 ans de Trackmania. Voilà qui devrait amener un peu de matière créative dans l’univers vidéaste TM.

Mais cet article est surtout l’occasion, à travers un exemple, de saluer ceux qui poursuivent leur bonhomme de chemin laissant libre cours à leur imagination et à leurs envies. Nerpson fait partie de ceux-là. Avec « Great Nature », il signe une vidéo contemplative qui reflète son admiration pour la nature de Valley. La bande son et ses bruits de la forêt sont particulièrement adaptés et participent à instaurer une ambiance réussie. Filmé par Nerpson, c’est beau une forêt la nuit… et le jour.