Les extraterrestres et l’oiseau

« Il n’y a pas que des extra-terrestres qui sont des développeurs et des joueurs qui sont des joueurs ». Isolée, cette phrase hylissienne devient un peu absconse mais avec le paragraphe entier tout devient limpide : « Un développeur de jeu et un joueur, il n’y a pas tant de différences que ça s’il est créatif. Il faut être capable de laisser de la place aux joueurs afin de leur donner des outils et créer d’excellentes choses. Il n’y a pas que des extra-terrestres qui sont des développeurs et des joueurs qui sont des joueurs. Si on donne aux joueurs la possibilité de créer des choses lui-même, il essayera de faire les meilleurs choses possibles. Ça créé un FPS plus riche. » Ce passage est également très intéressant : «  j’avais entendu un autre directeur de studio chez Ubisoft en interne qui avait dit « Il n’y a que les gamers pour satisfaire l’appétit des gamers » et j’ai bien aimé. Mais c’est assez à double tranchant comme phrase car ça pourrait dire que l’on n’est pas capable, nous-même, de développer et de proposer du contenu aux joueurs et de les satisfaire. Il faut le voir d’un point de vue positif. C’est sûr qu’il n’y a que les gamers qui peuvent satisfaire les gamers, car il faut un appétit vorace, de passion et cette notion de style. On ne peut pas avoir un studio qui va développer 10 styles différentes pour plaire au maximum de joueurs. Ainsi les joueurs peuvent développer les choses qu’ils souhaitent et il y en aura pour tous les goûts et tous les styles. »

A mes yeux, tout est dit. Nadeo à la capacité de développer des contenus originaux de qualité, et aussi l’intelligence de laisser un espace aux joueurs créatifs pour qu’ils puissent apporter de la diversité. Et pour qu’ils s’amusent en créant. Encore un petit effort sur la transmission de compétences entre le studio et la communauté (je pense notamment aux « scripteurs » qui semblent avoir besoin d’un peu d’informations supplémentaires), encore un peu de patience pour attendre Maniaplanet 3 et ses fonctionnalités de mise en avant des créations de la communauté, et tout sera parfait. Ou presque… car le gamer est exigeant. Notamment le Trackmaniaque, qui est souvent joueur et mappeur, ou créateur, et qui a donc le niveau d’exigence de celui qui s’investit en profondeur dans un jeu.

Pour conclure, gardons de la hauteur avec comme promis dans le titre, l’oiseau :

 

L’interview GameGuide en entier.

Pour approfondir, l’excellent entretien Mania-actu.

Ajout du 03/12/13 : Voici un article en anglais que je trouve passionnant

Interviews, entrevue et entretien

La meuhbox n’est pas programmée pour réaliser des interviews. Cela ne l’empêche pas d’aller en chercher sur la toile afin d’approfondir sa connaissance de la Maniaplanet. Et comme la meuhbox est équipée d’un module pour remonter le temps…

Alors que Mania-actu nous livre actuellement une série d’interviews flash sur une partie de l’équipe de Nadeo Live (celle de PapyChampy est ici), je vous propose 2 fascinantes plongées dans l’univers créatif de Nadeo. Tm Actu avait fidèlement retranscrit en 2009 une entrevue fleuve d’Hylis : partie 1, partie 2. Mais le pionnier des entretiens fouillés semble avoir été Benjisite. Celui réalisé avec Ogro, alias Fx, a retenu mon attention. Je le trouve passionnant, d’une grande sincérité et par certains côtés, prémonitoire. J’ai oublié de préciser qu’il date de 2006…Reste à attendre que quelqu’un reprenne le flambeau. Les détails de la genèse de Canyon ou de Shootmania doivent également être fort intéressants.

Quelques extraits (à vous de retrouver les auteurs) avec mon commentaire :

Un scoop concernant le prochain environnement TM² : « C’est trop compliqué de trouver un gameplay pour satisfaire tout le monde. Mais je pense que Valley (Canyon en fait) a trouvé ou trouvera sa place dans cette optique là. Et après, pour parler des autres enviros, on penche plus pour un environnement plus stunt, avec une voiture qui a un moteur de moto, au sens où ça décolle tout de suite. On est parti là-dessus. »

« La reconnaissance est le moteur principal des communautés, et au début, les gens ne se connaissent pas trop, sont timides, et ne sont pas forcément très communicatifs. Du coup les bonnes volontés peuvent avoir l’impression que tout le monde se fout de leur boulot, et du coup perdre l’envie de continuer. Une fois les liens établis entre les joueurs, ils se reconnaissent entre eux, et peuvent reconnaître le travail des nouveaux venus. Une fois la machine lancée, elle s’entretient d’elle même pendant un bon moment. » Toucher les joueurs plus occasionnels me parait également important. Voilà pourquoi les manianews en vidéo étaient géniales. Je crois que ça manque (même si la underground meuhbox essaye de faire découvrir des talents prometteurs). Etre réalisateur d’une vidéo avec des milliers de vues et des dizaines de commentaires donne des ailes. Dommage, que les nouveaux venus ne puissent pas connaître ça… enfin pour l’instant ;)

Après tant de louanges, il faut bien que je justifie mon slogan « le blog vache » et que je sorte lâchement une phrase de son contexte : « Certains éditeurs entretiennent leur communauté en payant des gens pour la maintenir en vie, car une communauté consolide un jeu…on appelle ça des community managers. »

Pour finir avec une image et pour fêter ce déterrage d’interviews, voici une nouvelle Maniapub : Underground (merci à Hylis qui dans un commentaire m’a inspiré l’idée).

 Partie TM du blog de Benji : ici.