Les expérimentations de Rickardrick

Rickardrick est maintenant un videomaker confirmé, ce qui ne nous empêche pas de continuer à le suivre ;) Et sa motivation semble intacte, car il teste, il expérimente et prend visiblement un plaisir communicatif à triturer le mediatracker. L’esthétique est particulièrement soignée dans « Just Random Slowmotion ». Dans « testing » l’on découvre un « effet aimant » astucieux que je ne me souviens pas avoir déjà vu. J’espère que d’autres vont suivre la trace laissée par cet éclaireur de la communauté des vidéastes TM ;)

Cars of the month – Février

Purification va faire une pause mais en attendant son retour on peut déguster le 3ème opus de sa série « Car of the month ». Son style, reconnaissable entre tous, est bien présent mais cette vidéo me semble plus épurée que les précédentes. Et je trouve que le résultat gagne en classe et en force. Bravo et à bientôt ;)

Les bolides présentés sont la Canyon GT de IISQ (évoqué dans un précédent article) et la Ford Fiesta WRC d’Atomic Boi.

Planets contre Euros, la Maniaplanet change !

Le système économique de la Maniaplanet évolue à nouveau ! Exit les points économiques, on ne parle plus maintenant que de Planets. Vous avez votre « compte courant » en Planets et votre « compte épargne » également en Planets. Le concept de monnaie fondante est remplacé par de « l’épargne forcée ». Tous les mois une partie de vos Planets passe de votre compte courant à votre compte épargne. D’après ce que j’ai compris, ce compte épargne est taxé mensuellement (mais moins qu’auparavant). Je ne sais pas si la taxe de conversion existe encore ou si elle est supprimée.

D’un point de vue pédagogique, ce système va promouvoir l’épargne (les français font partie des leaders mondiaux dans le domaine). Le changement fondamental, c’est qu’il défend aussi une autre spécialité française : l’impôt sur la fortune. Ceci est sensé favoriser la « consommation » puisque les cigales ne seront pas taxées (au contraire des fourmis).

Mais la vraie révolution est peut-être ailleurs. Darmaya recrute pour la prochaine version de son titre MOB Heretica. Et ses collaborateurs seront rémunérés en… Euros qui s’invitent de fait dans la Maniaplanet. Et les Planets apparaissent bien dérisoires face à une vraie monnaie et le budget de 1000 Euros qu’il prévoit ! On peut regretter cette incursion du « monde réel ». Mais les Euros sont déjà une réalité quotidienne de la Maniaplanet pour tous ceux qui hébergent des sites internets, des serveurs ou ceux qui investissent dans des outils ou des ressources pour créer dans le monde virtuel.

La motivation première de Darmaya est de créer des titres de qualité professionnelle. Il n’a pas encore tranché le « modèle économique » mais en toute logique il faudrait qu’il vende ses créations en… Euros. Dans ce cas, la boucle serait bouclée mais je doute que les joueurs suivent… Ou alors il faudrait que le titre soit financé par un sponsor contre de la pub. Ce modèle me semble plus accessible mais nous en sommes encore très loin (voir l’arrêt de la pub dans Stadium…).

J’espère que cette « approche payante » ne va pas changer la mentalité de la communauté ou les aides désintéressées sont la règle. Et, pour être sincère, je doute de la qualité du résultat final. Aujourd’hui, les vrais passionnés (comme Darmaya), les plus compétents, dépensent des Euros pour assouvir leur passion. Ceux qui voudront en gagner seront-ils au même niveau ? Ça sera intéressant de suivre cette expérience.