Une petite sucrerie pour la route

En général, les trailers non officiels me laissent de marbre. Parce que je préfère des oeuvres plus originales et aussi parce que d’habitude ils n’arrivent pas à la cheville du maître Sprint. Mais, comme j’ai un gros faible pour Danixks, je fais une exception. Il faut dire que le bougre a toujours autant de talent et qu’il s’est totalement approprié les codes de l’exercice. Enfin, il a surtout du s’imprégner consciemment ou non du boulot de Sprint car certaines séquences possèdent l’ADN des trailers TM. La fin, plus flashy, s’écarte un peu de l’exercice de style et qui donne un petit supplément d’originalité, un coté plus expérimental. Bref, voilà une friandise à déguster sans modération qui mérite de passer les 1000 vues (955 pour l’instant).

« Turboiser » TM

J’attendais avec impatience une interview fleuve de François Alaux détaillant le processus créatif menant à Turbo. A défaut, nous avons droit à un peu  plus de 4 minutes avec beaucoup de « redites » par rapport au lancement mais aussi quelques nouveautés. C’est mieux que rien :

Les révélations concernent principalement les voitures de Turbo. Contrairement à ce que je supposais, la démarche de Turbo est plus de « turboiser » TM² que de l’arcadiser. Ce n’est ni bien, ni mal, bien au contraire. Le révélateur, ce sont les bolides de Lagoon, de Canyon et de Valley. Nous voilà avec 3 sortes de buggys, ou en tout cas 3 bolides avec plein d’arceaux, qui renforcent la cohérence de l’ensemble Turbo au détriment de l’originalité de chaque environnement. Le pari est que la conduite et les décors très différents des 3 enviros suffiront à les distinguer. De ce fait, à part une fois encore Stadium qui avec sa monoplace des années 80 reste sur son piédestal (seul environnement qui n’autorise aucun autre véhicule à rouler sur ses terres…), le buggy colonise toutes les autres surfaces. Canyon est inspiré du Nascar. Mais alors plutôt d’une version dirt du Nascar qui n’est pas sans rappeler le véhicule de… Lagoon. Pour Valley, nous avons tout simplement un baja bug et sa base Cox. Sur le peu d’images dont nous disposons, on a même l’impression que la base est commune à tous les véhicules de Turbo. C’est bien pour la cohérence et ça laisse de la place à la communauté pour pondre ses propres bolides. Comme le Duckster Scout de Diving Duck en cours de création et à suivre sur Maniapark.

CompoTurbo1

BugBajaCox

Point de détail : C’est quoi des X Games mélangés au Jeux Olympiques ? Des Jeux Olympiques vitaminés ou des X Games assagis ? Est-ce le fait que l’on sort des références « racing », pourtant particulièrement revendiquées jusqu’alors, ou encore le sentiment que TM est déjà plus fou que les X-games, mais cette image me laisse dubitatif…

Par contre, les grues mobiles (et non tractopelles) qui portent les blocs, ou encore le départ sous hélico sont des idées pas totalement nouvelles (ex : bloc sous dirigeable, ou départ d’une navette spatiale dans le trailer du titre Moon ;) ) mais vraiment très sympas et particulièrement bien réalisées. Les véhicules, sujet principal sujet de cet article, sont aussi très soignés. Bref, l’ensemble en jette !

Composition2

 

« Arcadiser » Canyon et Valley

Canyon et Valley vont faire partie de l’aventure de Trackmania Turbo. Par contre, coté informations, c’est le black-out total. 2 hypothèses : soit la « turboisation » des 2 environnements n’est pas terminée et comme elle est susceptible d’évoluer, Ubisoft n’en parle pas. Soit c’est pour des questions de communication, afin de ne pas brouiller le message lié à la vrai nouveauté qui est Roller Coaster Lagoon.

Cette situation nous laisse l’excitante possibilité d’imaginer ce que pourrait être Canyon Drift et Dirt Valley dans Turbo. Canyon Drift embarque « valley » (« Drift your way through this North American grand valley ») dans sa description. La boucle est bouclée puisque Canyon devait s’appeler Valley… Pour « customiser » Canyon les possibilités sont nombreuses. Coté ambiance « arcade compatible » l’Ouest américain est une mine. On pourrait par exemple s’appuyer sur les paillettes de Los Angeles. Mais les 3 pistes qui me semble les plus prometteuses sont Las Vegas, le Western ou la Route 66.

Welcome_to_Fabulous_Las_Vegas_sign

Ajouter une sorte de Las Vegas à Canyon nous replonge directement dans les « panneaux-neons » de Stadium International. Faire une ville demande un peu de boulot mais ce que l’on voit en arrière plan du nouveau Stadium ferait parfaitement l’affaire. Le jeu, les machines à sous, l’ambiance, Las Vegas est « pure » arcade. Trop facile ?

Bodie

Un village abandonné avec son saloon décrépi, son rocking chair endormi et ses « tumbleweed » qui traversent la rue principale. L’ancienne voie de chemin de fer et quelques entrepôts délabré offre un nouveau terrain de jeu. Pour « arcadisé » l’ensemble il faudrait forcé le trait et les codes : le saloon, le sheriff, les indiens, le télégraphe, la locomotive à vapeur. On s’éloigne un peu du clinquant mais la matière est là et la bande son peut relever la sauce. Par contre, c’est peu être trop dirt (annoncé pour Turbo Valley) et pas assez asphalt.

Route66Neons

La Route 66, ses chromes, ses logos années 50, ses petites villes endormies, ses motels, ses steak-house, ses stations service et ses jukebox, là aussi en 2 coups de crayon l’atmosphère est installée. S’il faut aller encore plus loin une ambiance flipper peut venir vitaminé l’ensemble. Un « cars » version TM, avec aussi l’aspect Nascar (et donc les codes « Racing » évoqué pour Turbo) pourrait avoir de l’allure et paraît le choix le plus évident des 3 ambiances fantasmées ici.

Drift : glissade. Demandé depuis longtemps, c’est peut-être Turbo qui aura un mode de jeu calculant la distance parcourue en drift. La limite c’est que le véhicule Canyon va un peu vite. Une accélération et un contrôle un peu bridés, des routes ou des parkings bien plats et le voilà une nouvelle activité grisante. J’ai testé dans Valley et ça fonctionne très bien je trouve.

Coté véhicules, on peut oser la limousine dans Las Vegas, la Harley dans Route 66 et la charette dans Western. Ou être plus conservateur et se baser sur une voiture de sport dans Vegas, une muscle car des années 50 (ou un bolide Nascar) sur la Route 66 et un pick-up (ou un hot rod) pour Western. Edit du 25/06/15 : le choix le plus audacieux serait… une moto (Harley évidement pour le grand Ouest).

Et pour Dirt Valley ? Ambiance peut-être plus difficile à « arcadiser » à part pour la conduite savonnette sur les pistes forestières (j’adore ;) ). La version officielle parle de sauts, de falaise et de campagne. Pour ma part, les ambiances que j’entrevois, ce sont des épreuves (des circuits courts genre « Ice Trophy » mais sans neige) au milieu de champs et des bottes de paille avec des banderoles un peu bricolées et une ambiance entre le comice agricole et le Rallye de Grande Bretagne. Autre possibilité proche mais plus évidente, reprendre les codes du rally-cross. Plus osé, un mod et on s’embarque dans une ambiance hivernal (comme dans Raid Valley) pour retrouver les atmosphères du snowboard, du free-ride. J’espère par contre qu’on ne verra pas de vaches dans le décor. Je veux être le seul à beugler et ruminer tranquille dans mon coin en attendant de voir arriver les adaptations de Canyon et Valley. Ou des infos ;)

Pat_Doran_Lydden_Hill_2013_003Peter_van_Merksteijn_jr._-_2011_Rallye_Deutschland

Turbo : accrochez vos ceintures !

Quelle ambiance dans ce trailer ! Je ne me lasse pas de le regarder. Les véhicules ont du caractère, les ajouts dans le décor de Stadium sont très cohérents et percutants. L’hélico s’intègre à la perfection. Nadeo surprend, innove et rebooste artistiquement la Maniaplanet. Enfin, pas vraiment la Maniaplanet… Désolé, mais c’est l’habitude de voir mon monde vidéo ludique tourné autour de cette planète bleue avec un M au milieu ;) Autre point positif, l’abandon des écussons 3D. Le changement de police de caractère pour Trackmania me convainc, moins mais il faudra tester dans la durée. On retrouve aussi un peu de couleurs avec le TM jaune et le Turbo bleu. Ça change des titres blancs dont la plupart des titres customs se sont inspirés. A part Raid et Moon ;)

Voyons maintenant l’analyse de mon camarade Tanner dont le regard est toujours acéré : « On retrouve un coté très fun et très flashy à l’opposé d’un Trackmania 2 peut être trop sérieux. Enviros et voitures plus détaillés, système de suspension un peu plus joli à regarder et tous un tas de blocs déco pleins de détails pas très utiles mais qu’on adore tous: hélicoptère ou ballon géant en forme de cochon, certaines enseignes sont carrément modélisés en 3d au lieu des écrans 2d (voir celui du soleil japonais). Amélioration graphique générale et aussi des projections de flamme sur le passage des blocs boost. J’ai surtout découvert une fonction intéressante: bande-son dynamique, variation de l’ambiance de la musique selon les checkpoints. » 

Chapeau aussi à la réalisation car si la matière est de belle qualité, il faut avoir le talent montrer cela d’une aussi belle manière :

Nouveau vidéaste à suivre : Mats

J’adore cette rubrique et c’est toujours un plaisir de voir de nouveaux arrivants dans la Maniaplanet. Surtout lorsqu’ils ont le talent de Mats (pietertjea dans le forum Maniaplanet) et la volonté de progresser. Si certains « vidéastes à suivre » ont disparus de la circulation, j’ai l’impression que Mats a suffisamment d’envie pour durer. Et ce serait une excellente nouvelle car il a encore une marge de progression, ne serait-ce qu’en assemblant les morceaux pour donner une vidéo « majeure ».

Première oeuvre, « Utld » propose de la couleur et du rythme, quelques progrès dans la synchro et on tient un nouveau « pro ». Comme dans « scrap 1″ qui aurait mérité d’être un peu plus long. Mais la « pièce maîtresse » est à mes yeux « Unlimited : a cinematic tour » où la maîtrîse du ralenti, exercice pourtant difficile, est parfaite. Cette video est très classe et je trouve aussi les musiques biens choisies. Le très court Scrap « 2″ me plaît moins et n’est donc pas présenté ici, mais vous pour le trouver sur sa chaîne Youtube. Où j’ai hâte de découvrir une nouvelle production, tout en étant prêt à attendre pour le meilleur résultat possible. A suivre.

Screens de concours

Belle initiative que ce « Stunning Screenshots Challenge » organisé par Nerpson avec la complicité de l’autre membre du jury, expert de l’image, Purification. Le thème de cette première édition était « Réflections ». Juger des créations est toujours un exercice difficile car c’est souvent une question de goût personnel. Le thème et la « règle photoshop » ne rendaient pas les choses plus faciles. Avec une totale subjectivité, voici les 3 clichés qui ont attiré l’œil de la meuhbox. En plus du podium, 2 screens remarquables. Le classement officiel complet de cette édition est consultable dans le manialink « stunningscreenshots ».

Pour les couleurs, le cadrage parfait et l’ambiance festive : Woohoohi

wohoohi

Pour la composition de l’image et l’audace d’un pylône en premier plan : Hex4gon

Hex4gon

Pour la sobriété et l’atmosphère humide : Blueaura

blueaura

En bonus : une carosserie miroir (Tombuilder) et un moulin au bord de l’étang (Tipii).

tombuilder

tipiiVivement la prochaine édition.

 

Patchwork d’un chouchou

Comme annoncé dès le départ (plus de 3 ans déjà), la meuhbox est totalement subjective. Elle a donc ses chouchous. Les « vidéastes à suivre » sont doublement choyés puisque mis en couveuse dès leurs premières productions. A coté de la trouvaille Rickardrick, DaniXKS a une place de choix. Sa dernière vidéo, un patchwork de scènes diverses et variées, vaut encore le détour. Je suis bluffé par la qualité de ses plans et par une synchro « tranquille » et « naturelle » qui donne à son oeuvre une légèreté et une grande classe. Mais je suis fan et donc pas objectif. Et vous ?

Illusions

Les créateurs de la communauté Maniaplanet arrivent encore à nous surprendre. Que se soit avec une illusion d’optique (certes célébrissime mais il fallait avoir l’idée et réussir à l’amener dans Storm) ou en nous donnant l’impression que TMU vient juste d’arriver dans les bacs. Merci à m0nk3y et Scareface pour ces 2 jolis moments hors du temps. En bonus, dans un esprit un peu similaire, une ancienne vidéo de votre serviteur réalisée pour la promotion de la RC Cup 2011.

smescher1r8kav

Exercice de « storytelling »

Après mure réflexion, j’avais posté il y a un an un message sur le forum Maniaplanet : « J’adore les histoires et je trouve que l’on en raconte pas assez dans la Maniaplanet. Au risque une fois de plus de me compromettre avec les experts autoproclamés du marketing que je fustige régulièrement, je tente un conseil : storytelling. Racontez-nous des histoires, expliquez-nous comment le jeu est construit, quels sont vos influences, les fausses pistes abandonnées, les choix assumés, etc. Je trouve que cela serait passionnant de savoir quelle est la forêt qui a inspiré Valley, d’où est originaire le canyon, les choix de gameplay ou d’ergonomie, comment sont pensés des outils tel que Maniapub. TOUS les échanges avec les membres de l’équipes de Nadeo sont très enrichissants. Ils permettent de progresser et aussi de créer une communauté d’esprit. Bref, défendez le jeu et vos choix. »

Avec Spaii, nous sommes en train de concevoir le titre « Moon ». Voilà une opportunité de mettre en pratique le « storytelling ». Notre demande d’un paramètre de gravité dans le gameplay apporte aussi une dimension supplémentaire à cette histoire.

N’étant pas spécialiste du sujet, je vais me contenter de le pratiquer de manière intuitive avec comme base théorique seulement quelques articles glanés ça et là sur le web. Qu’en retenir de ces articles ? Quelques phrases pertinentes : « Les histoires se transmettent plus facilement que les concepts », « les plus beaux exemples de storytelling reposent sur des histoires vraies, sur le patrimoine des marques ». Le fait que le storytelling existe depuis l’Antiquité lui enlève aussi un peu de son côté mercantile qui est trop présent dans beaucoup d’articles.

Attention, même insuffisant à mes yeux, le storytelling est déjà présent dans la saga Trackmania. Les références au passé sont régulières et elles apportent de la consistance. Le côté « communication interactive et horizontale » et « l’égalité narrateur (Nadeo) et narrataire (joueur) » est également bien là. On a aussi eu la célébration des 10 ans qui a connecté les histoires individuelles dans TM et la grande histoire de Trackmania.

Pour revenir à Moon et à WWG, le canal principal de communication est un blog créé pour l’occasion. L’histoire commence avec une vidéo. Elle nous inscrit dans la grande histoire de la conquête de la lune (voix JFK et Neil Armstrong) et permet aussi de découvrir les prémices de notre lune version TM. Nous essayons de capter l’attention (et de montrer la qualité du projet) sans trop en dire. Si j’en crois un article sur le « schéma actanciel », sans l’avoir fait exprès on a également lancé notre quête : obtenir le paramètre de gravité.

Le but de la phase suivante était d’inscrire Moon dans l’histoire de Trakmania avec l’interview d’Hylis réalisé en 2009 qui évoquait l’environnement Moon sur lequel l’équipe de Nadeo avait travaillé.

Les étapes suivantes devraient être des allers-retours entre TM et la véritable histoire de l’Homme sur la lune ou plus largement dans la conquête spatiale. Ce sont les ingrédients principaux de notre histoire. On pourra aussi rentrer dans les coulisses de la préparation du titre et s’intéresser à des récits parallèles, imaginaires (et publicitaires) ayant pour thème la lune, les voitures ou les deux.

J’espère que cette histoire divertira (beaucoup), instruira (un peu) et donnera envie de rouler sur la lune (passionnément). C’est l’objectif (lune) ;)

 

Quelques articles :

Le schéma actanciel du storytelling

Il était une fois… le storytelling

Storytelling : la presque ultime définition

 

 

Pffffffffffffffffffffffffffffff

Le PF pour « Press Forward » est une discipline à part entière dans Trackmania. C’est celle qui « ruine » le pouce toujours appuyé sur l’accélérateur. On y trouve des maps époustouflantes où la vitesse est maximum et les rebonds improbables. Les vidéos de PF souffrent souvent d’un défaut rédhibitoire pour figurer dans la meuhbox : elles abusent des vues arrières.

Mais, lorsque un vidéaste star, Lars, se penche sur la discipline alors le résultat est bluffant. Surtout sur une map aussi démesurée qu’ Elysium. Embarquement immédiat pour une attraction spectaculaire avec l’intro + la vidéo complète. Au passage et malgré la vitesse, on pourra admirer la beauté et la cohérence de l’univers minéral de Canyon, entre roches rouges, métal et béton. En bonus, une vidéo de 2013 de Killaprod (Ozon sur Youtube) sur une autre map de Zack : Adrenaline.