D’où vient et où va Raid Valley

Un peu d’histoire
Le premier Raid, sous Coast, a eu lieu en décembre 2010. L’idée était de proposer de nouveaux terrains de jeu avec de longues maps, du hors-piste, de l’aventure et des beaux mods. Mix-mapping, mix-enviros sont venus enrichir nos voyages dans TMU avec les trouvailles de mes camarades SLR et notamment de notre regretté Concombre Masqué. Il s’était emparé du genre et nous avait, par exemple, concocté un magnifique raid asiatique en mélangeant les blocs de différents environnements.
Raid a migré naturellement sous Canyon avec une savane africaine et sa latérite omniprésente, un désert de sable jaune, des falaises couverte de mousse ainsi qu’une ambiance glaciaire . 4 ambiances principales, 4 couleurs : rouge, jaune, vert et blanc qui vont transformer le logo du Raid. Le Raid est devenu un titre lorsque cette possibilité est apparue en 2012. Quelques objets ont été embarqués lorsque cela a été possible mais c’est surtout avec Raid Valley que dès la conception, les items, les mods et les maps ont été conçus en parallèle. Pour le meilleur ou pour le pire… Ça dépend de la façon dont les joueurs maîtrisent les situations délicates…

RaidValley
Valley est sorti en juillet 2013, la première beta de RaidValley a été diffusée en décembre 2013 avec 2 ambiances et 10 maps. Enfin, en septembre 2014 une nouvelle forme de campagne solo avec 4 raids, 20 maps et un classement au temps contre des replays enregistrés verra vu le jour.

Les ambiances de Raid Valley
L’ambiance Désert est inspiré par les grandes dunes oranges, les lacs séchés et les arbres pétrifiés du désert du Namib et plus précisément le Sossusvlei. Les falaises et le sable plus clair sont plutôt empruntés au Tassili n’Ajjer. Pour la neige, c’est la forêt européenne de Valley qui est transportée en fin d’hiver avec une neige qui commence à fondre même si les lacs d’altitude reste figés dans la glace (nouvelle surface pour TM²). Jungle porte bien son nom avec une forte influence balinaise visible dans les rizières et surtout les temples.

Les maps
Ma façon de mapper dans Raid évolue. En résumé, moins de difficultés et de frustrations pour le joueur, mais plus de spectaculaire. J’essaye de faire des passages qui paraissent difficiles, qui sont impressionnants même si leur difficulté est toute relative. Je m’attache à rendre le voyage un peu plus agréable sans pour autant renier des passage qui nécessitent encore une bonne de dose de maîtrise… Souvent, lever le pied est une obligation.

Sossuslvlei sur Wikipedia

Tassili n’Ajjer sur Wikipedia

Bratan sur Wikipedia

Riz, couleurs et palmiers sur Gigapan